Dérivée

 Stéréotypes liés aux femmes et aux sciences

 

image-classe-dérivée

L’HISTOIRE :

Dérivée, c’est le chemin d’Alice, une élève de Terminale S. Alors qu’elle planche sur un contrôle de maths avec Bob et Ève, ses pensées se mettent à danser dans sa tête et l’empêchent de se concentrer. Ces derniers jours, sa confiance en elle a été mise à mal. Autour d’elle, sa famille, ses amis, le monde entier – jusque dans ses pires cauchemars – se sont ligués pour lui montrer que les mathématiques ne sont pas faites pour les femmes… et réciproquement! Or, jusqu’à ce lundi matin, les maths ont toujours été le pays d’Alice…

LES QUESTIONS :

Dans la partie improvisée, quelques thèmes (parmi d’autres) pouvant être abordés :

  • les stéréotypes sur les femmes et les études et métiers scientifiques et techniques : les identifier, les «démonter» par l’argumentation, analyser leurs conséquences (intégration, dévalorisation…),
  • l’orientation, la projection dans la vie professionnelle, la connaissance des métiers, les critères sur lesquels se fondent les choix d’études et de métiers,
  • la réussite scolaire / l’échec scolaire, le rapport aux notes, la pression, la motivation,
  • le dialogue parents-enfants, profs-élèves,
  • l’image de soi, l’affirmation de sa personnalité et de ses ambitions,
  • les rapports filles-garçons : les relations amicales, amoureuses, scolaires…

PUBLIC :

Dérivée s’adresse aux adolescents, de la 4e à la Terminale, ainsi qu’à leurs parents et professeurs. Une jauge maximale de 90 spectateurs pour le collège, et de 120 pour le lycée est recommandée, afin que la partie interactive se déroule au mieux.

ESPACE SCÉNIQUE :

Un espace de jeu de 5m x 6m autour duquel les spectateurs sont installés sur trois côtés. Si cette condition n’est pas réalisable, vous pouvez nous contacter pour vérifier nos possibilités d’adaptation de notre travail à votre espace.

DURÉE :

La pièce dure environ 40 minutes. Elle est suivie d’environ 45 minutes d’improvisations avec le public.


Une pièce d’Émilie Lambert et Cyril Vernet

Mise en scène : Émilie Lambert

Jeu : Marie Mosser/Muriel Gaudin, Élise Pradinas/Anne Puisais, Cyril Vernet/Romain Bunoz/Ayouba Ali/Jean Barlerin et Émilie Lambert

Une réalisation LAPS/équipe du matin avec le soutien de Femmes et Mathématiques.


Documents & liens